• Sous la plage, les pavés

    Imprimer

    " Les idées ayant germé sous notre ombre, les voilà qui dardent leur flamme;
    on voit partout sous leur vrai jour les choses que l'obscurité faisait vagues et trompeuses "

    (Louise Michel)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : voeux 2 commentaires
  • CEVA, rues piétonnes : Qui bloque, qui débloque ?

    Imprimer

    Mardi soir, le Conseil municipal de la Ville a validé, dans un vote gauche contre droite, l'initiative des Verts " 200 rues sont à vous ", Aujourd'hui ou demain, le Grand Conseil devrait accepter un crédit complémentaire de 113 millions de francs pour financer les surcoûts du projet ferroviaire CEVA.Les deux projets, celui de soustraire des rues de la ville à l'invasion automobile et celui de développer les transports publics ferroviaires régionaux, sont combattus par une partie (s'agissant du CEVA) ou la totalité (s'agissant des rues piétonnes) de la droite. Pour des raisons et avec des arguments, ou sous des prétextes, qui laissent pour le moins perplexe.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires
  • Révision de la loi sur l'assurance chômage : Précariser les précaires

    Imprimer

    La crise s'installe, les licenciements se multiplient, le chômage augmente ? Le Conseil fédéral présente aux Chambres un projet de révision de la loi sur l'assurance-chômage réduisant les prestations, augmentant les cotisations et pénalisant les chômeurs, le tout dessinant une assurance-chômage qui n'assurerait pas grand monde, et pas longtemps, et aggraverait encore la précarité des groupes sociaux vivant déjà dans la précarité. A celles et ceux qui sont dans cette situation, le message est clair : le guichet qui vous est ouvert n'est pas celui de l'assurance-chômage, mais celui de l'assistance publique. Ou mieux encore, celui de la charité privée. Comme au bon vieux temps.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Suisse 2 commentaires
  • Droits syndicaux : La Suisse, pays en développement…

    Imprimer

    Le 9 juin, la Conseillère fédérale Doris Leuthard était en visite à Genève, à l'Organisation international du Travail. Elle venait signer un " partenariat " de promotion des droits syndicaux dans les pays en développement. C'était doublement opportun : d'abord parce qu'en effet, les droits syndicaux ont besoin d'être promus dans les " pays en développement ". Ensuite, parce que dans ce domaine, la Suisse elle-même est un " pays en développement " : le pays-siège de l'OIT ne respecte pas les conventions de l'OIT sur les libertés syndicales, et ignore superbement la demande de l'OIT à la Suisse, en 2006, de contraindre les entreprises à réintégrer des militants syndicaux licenciés abusivement.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Suisse 6 commentaires
  • Initiatives populaires socialistes à choix

    Imprimer

    De cinq, l'une

    A l'ordre du jour du congrès du Parti socialiste suisse, en octobre prochain, est prévu le lancement d'une initiative populaire. Quelle initiative, sur quel thème, pour demander quoi ? La crise a rendu si évidents les besoins de réforme sociale, politique, économique (pour en rester à ces enjeux, et à une réforme -qui donc pourrait en demander plus ?) qu'il faudrait lancer dix, vingt initiatives populaires, sur tous les sujets, pour pouvoir ouvrir ne serait-ce que les premiers chantiers politiques. Les moyens d'un seul parti politique sont limités : le PSS a donc choisi cinq thèmes, desquels un seul sera finalement retenu. Lequel ? Une consultation est ouverte, au sein du parti, et au sein de l' " opinion publique ", pour suggérer lequel de ces cinq thèmes doit être considéré comme prioritaire. Et le congrès décidera.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Suisse 0 commentaire
  • 21 juin : Fête de la musique. Et des réfugiés.

    Imprimer

    Ce week-end, celui de l'arrivée de l'été, celui du jour le plus long, est le week-end de la Fête de la Musique, en tous cas à Genève. Mais c'est aussi celui, samedi, de la Journée du réfugié, placée en Suisse sous le slogan " Les réfugiés ont besoin de protection, pas de préjugés ". Car la petite musique qu'on entend depuis des années dans ce pays, à chaque fois qu'il est question de l'asile, et des réfugiés, est de celle qui accompagnent les chasses à l'homme. Des millions d'humains sont dans le monde à la recherche d'un refuge. Moins d'un millième de cette population en exil arrive en Suisse, et y sollicite l'asile (16'606 demandes en 2008, soit 53% de plus qu'en 2007). En Suisse, le nombre de demandes d'asile déposées au premier trimestre 2009 (4938) est en recul (de 1317 demandes) par rapport au dernier trimestre 2008. Seules 14,3 % des demandes ont été acceptées en première instance.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Immigration 17 commentaires
  • Pinaillages ethnico-linguistiques autour d'une succession au Conseil fédéral

    Imprimer

    Qu'est-ce qu'un "siège romand" ?
    La succession de Couchepin prend une tournure assez amusante : pour en camoufler les éventuels enjeux politiques, un grand rideau de fumée ethnico-linguistique a été diffusé, histoire d'occuper les media avec cette question fondamentale : le siège de Couchepin doit-il revenir obligatoirement à un-e Romand-e, ou a un-e latin-e, et qu'est-ce qui permet de vérifier la romandité ou la latinité d'une candidature ? Alors qu'en réalité, le siège laissé par Couchepin n'est pas plus " romand " que masculin, catholique, valaisan ou macronasal : il est à qui sera capable de s'asseoir dessus.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires
  • Un référendum à signer avant le 2 juillet : Contre la tranchée à 57 millions

    Imprimer

    Contre la loi ouvrant un crédit complémentaire de 21,8 millions de francs pour la construction d'une tranchée couverte en traversée du village de Vésenaz, sous la route de Thonon, un référendum a été lancé par les Verts, rejoints par les diverses composantes d' " A Gauche Toute ! ", mais lâchés par le PS (qui au Grand Conseil avait pourtant voté contre le crédit). Vésenaz connaît une surcharge de trafic avec plus de 31'000 véhicule par jour, mais ça n'est pas en enterrant une partie de ce trafic, sur une toute petite partie (500 mètres) de son parcours, qu'on en préservera réellement les riverains. Entre la route d'Hermance et la route de Thonon, entre dic et vingt mille véhicules continueront à circuler en surface. Il y a même fort à parier qu'un aménagement du genre de celui qui est proposé, non seulement ne résoudra pas les problèmes des habitants de Vesenaz, mais renforcera même l'attractivité de la route de Thonon pour amener du trafic automobile dans un centre-ville déjà aussi saturé de bagnoles que Champ-Dollon de détenus.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Transports 5 commentaires
  • Praille-Acacias-Vernets : Bourrage de crânes et bourrage d'espace

    Imprimer



    Un comité bidon, dit " Urgence logement " créé et financé par les milieux immobiliers, et peuplé (à deux alibis près) de leurs créatures, lance à grand fracas et à grands frais une pétition pour contrer le référendum que les syndicats, la gauche et l'ASLOCA opposent au préavis municipal sur le déclassement de la zone du " PAV " (Praille-Acacias-Vernets). Une pétition pour contrer un référendum ? c'est idiot, mais peu importe : l'important est de faire du bruit à l'approche des élections cantonales, en se revendiquant d'une " majorité silencieuse fatiguée des blocages ". Mais pas fatiguée des promesses, comme celle du Comité, " 14'000 logements maintenant ! " à la Praille. Pas moins, pas plus tard, pas ailleurs. Une bouffonerie : non seulement il n'y aura pas 14'000 logements à la Praille, ni maintenant, ni jamais, puisqu'il n'y a pas la place, mais le comité bidon ne précise évidemment pas de quels logements il se serait agi : des duplex en PPE à deux millions dans des tours plantées sur un terrain mouvant ?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : urbanisme 5 commentaires
  • Succession Couchepin au Conseil fédéral : Départ de la course au sac (de nœuds)

    Imprimer


    Il s'avère donc qu'en Suisse, en 2009, le paroxysme de l'utopie politique serait de remplacer au Conseil fédéral un radical par un démo-chrétien ou un Valaisan par une Genevoise. Exaltant… Encore que dans la floraison pré-estivale de prétendants et prétendantes plus ou moins crédibles à l'apparente gouvernance de l'Helvétie une candidature puisse avoir quelque intérêt : celle du crypto-UDC genevois Christian Luscher, qui fait mine de se tâter mais que l'envie de faire un petit tour de piste médiatique démange visiblement. Cette candidature mérite en effet le plein et actif soutien de la partie de la gauche qui n'a pas abandonné toute ambition de changement profond (pour pas dire " radical ") des institutions politiques. Un type qui a été capable de vendre le FC Servette à Marc Roger et de lancer la police genevoise à l'assaut de quelques dizaines de vieilles mendiantes rroms ne peut en effet qu'être un allié objectif de ceux qui n'attendent rien du Conseil fédéral, quelque soit sa composition.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • La récession : qu'en faire ?

    Imprimer

    C'est officiel : on est en crise…

    C'est officiel : au cas où vous ne l'auriez pas remarqué : la Suisse est en récession, à peu près en même temps que les pays de la zone euro (où le recul du PIB a été de 2,5 % en un trimestre, de 4,6 % en un an). Selon les derniers chiffres du Secrétariat d'Etat à l'Economie (Seco), publiés le 2 juin, le produit intérieur brut réel de l'Helvétie a reculé de 0,8 % en trois mois (de janvier à mars 2009) par rapport au trimestre précédent, où il avait reculé de 0,6 % par rapport au trimestre précédent, qui avait été marqué par un recul de 0,2 % par rapport au trimestre précédent. Et comme le label "récession" n'est accordé à ses heureux bénéficiaires qu'après trois croissances trimestrielles négatives consécutives, ça y'est, c'est bon, on est en récession. Le recul du PIB constaté au premier trimestre 2009 est même le plus important depuis 1992, et le recul annuel (du premier trimestre 2008 au premier trimestre 2009) le plus important depuis trente-trois ans, c'est-à-dire depuis la grande crise pétrolière du milieu des années septante.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Economie 3 commentaires
  • Le soulagement des pleutres

    Imprimer

    La gauche institutionnelle est soulagée : à une voix près (huit contre sept), le Comité d'initiative " s'organiser contre l'échec scolaire et garantir une formation pour tous les jeunes " a décidé de retirer ladite initiative, au grand soulagement d'au moins deux partis politiques (les Verts et le PS) qui craignaient que l'initiative de la gauche, prônant l'hétérogénéité des classes du cycle, fasse un plus mauvais score que celle du réseau " Réel ", qui prônait le rétablissement de sections homogènes et l'instauration d'y système sélectif. Qui furent les huit partisans du retrait, et les sept partisans du maintien, d'un texte qui ne faisait après tout que réaffirmer de bons et solides principes de gauche ? Lequel des huit aurait pu changer d'avis et faire basculer la décision ? A vrai dire, on s'en fout. Le fait est là : dans le débat sur l'école, la gauche genevoise s'est déculottée.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires
  • Elections européennes : La sclérose au poing

    Imprimer

    Pour la septième fois, les citoyennes et les citoyens des Etats membres de l'Union Européenne élisaient, entre le 4 et le 7 juin, le Parlement européen. Et le résultat de ces élections est sans équivoque : une lourde défaite de la social-démocratie, à quelques exceptions nationales près (la Suède, la Grèce), un renforcement des droites conservatrices, une progression des Verts. Et qu'on ne tente pas de dévaluer ces résultats en brandissant le taux de participation : l'abstention a certes été importante (plus de la moitié de l'électorat, pour élire un parlement qui aura plus de pouvoir qu'auparavant), mais elle se situe à un niveau que les Suisses connaissent depuis des lustres -celui, habituel, des élections et des votations dans notre bonne vieille démocratie semi-directe... Les élections européennes sont certes encore perçues comme des élections de deuxième ordre par les citoyens des Etats membres, mais rien, bien au contraire, ne les empêchait d'y prendre part massivement pour en faire des votes de défiance à l'égard des équipes dirigeantes de leurs Etats. Ils ne l'ont pas fait, faute de savoir à qui accorder leur vote protestataire.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Europe 5 commentaires
  • Coran alternatif ou Coran continu ?

    Imprimer

    L'initiative des clochers contre les minarets bientôt soumise au vote

    L'initiative des clochers crypto-UDC contre les minarets, lancée en mai 2007 par la droite nationaliste et xénophobe (et, en l'occurrence, islamophobe), et qui a abouti début juillet 2008, avec un peu moins de 115'000 signatures, sera soumise (sans doute fin novembre) au vote populaire, quelque doute que l'on puisse cultiver sur sa recevabilité -puisqu'elle est contradictoire de plusieurs dispositions constitutionnelles fondamentales, dont celles qui proclament les libertés religieuse et de conscience et l'égalité des droits fondamentaux des personnes indépendamment de leurs convictions religieuses. Avant même d'aboutir, elle avait contraint plusieurs ambassadeurs et conseillers fédéraux à devoir expliquer la position du gouvernement suisse (opposé à l'initiative) et les particularités du fonctionnement politique helvétique, notamment le droit d'initiative, qui permet à peu près à n'importe qui de proposer à peu près n'importe quoi au vote populaire -et en l'occurrence de proposer une législation discriminatoire dont aucun des pays voisins de la Suisse n'a ressenti l'utilité, quand bien même leur population musulmane pratiquante est-elle deux, trois, cinq ou dix fois plus élevée.

    Lire la suite

  • Stades : Quand Zurich raisonne mieux que Genève

    Imprimer

    La nouvelle est passée presque inaperçue à Genève. Elle aurait pourtant du y résonner avec un écho tout particulier : le Crédit Suisse a annoncé l'abandon définitif de son projet de stade de foot de 30'000 places, couplé à un Centre commercial. La Ville reprend le flambeau, avec un projet " raisonnable " de stade de 20'000 places, sans centre commercial. Un stade de 30'000 places couplé à un centre commercial, ça ne vous dit rien ? C'est le boulet que Genève traîne depuis des années. Et un projet " raisonnable " de stade, ça ne vous dit rien non plus ? C'est celui que le Comité Praille opposait à ce qui a finalement été réalisé, et pour quoi les collectivités publiques paient, à fonds perdus, depuis huit ans. A Zurich, on a réfléchi. A Genève, on a tout fait, tout dit, tout promis, pour empêcher la réflexion. Et on se retrouve aujourd'hui à se demander ce qu'on va bien pouvoir faire du pachyderme de la Praille, et combien on va encore bien devoir payer, pour le nourrir, le vendre ou l'abattre.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Sports 2 commentaires
  • Justice genevoise : La normalisation en marche

    Imprimer

    La suppression du jury populaire, acquise le 17 mai au nom de la conformité avec le droit fédéral, n'est que la première étape de la normalisation de la Justice genevoise. Etapes suivantes : la suppression des juges d'instruction et la constitution d'un Ministère public pléthorique dont les membres seront voués à l'exercice schizophrénique consistant à mener les enquêtes pour ensuite soutenir l'accusation. Terme possible de la " réforme " du pouvoir judiciaire, ou de sa contre-réforme : l'abolition pure et simple de l'élection populaire des juges, déjà réduite à une simple éventualité, au cas où les négociations entre partis pour le partage des postes n'aboutissent pas à une élection tacite. Une question agite le marigot judiciaire : les changements à venir impliquent-ils ou non de nouvelles élections judiciaires en 2010 ? Le Conseil d'Etat n'en veut pas mais ne semble pas très bien savoir pourquoi il n'en veut pas. Autre question : élections judiciaires ou non, quel sera le rôle du Procureur général au sein du nouveau Parquet, sachant que l'actuel PG est déjà incapable de diriger une dizaine de procureurs, et qu'on ne voit guère par quel miracle il se révélerait capable d'en diriger trois ou quatre fois plus ?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • 9 milliards d'humains en 2050

    Imprimer

    8 milliards de métèques, et moi, et moi, émoi...

    La population mondiale devrait dépasser les 9 milliards d'individus en 2050, pour 6,8 milliards cette année et 7 milliards début 2012, selon des calculs de l'ONU. La population des pays en développement passera de 5,6 milliards d'individus en 2009 à 7,9 milliards en 2050. Les pays les plus développés ne devraient voir leur population augmenter que très faiblement (de 1,23 à 1,28 milliard pendant cette même période), et diminuerait même d'une centaine de millions de personnes sans le solde migratoire positif provenant des pays en développement, qui devrait (si les pays riches ne s'entourent pas de murs pour empêcher une immigration qui leur sera pourtant nécessaire) s'établir aux alentours de 2,4 millions de personnes chaque année entre 2009 et 2050.  La population des 49 pays les moins développés devrait passer de 840 millions à 1,7 milliard de personnes entre 2009 et  2050. Enfin, la fécondité passera en moyenne mondiale  de 2,56 enfants par femme en 2005-2010 à 2,02 enfants par femme en 2045-2050, ce qui se traduira par un vieillissement général de la population mondiale.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Monde 8 commentaires
  • Grand Théâtre : Sortie ratée

    Imprimer

    Quatre cadres du Grand Théâtre, dont le contrat a été résilié par la Fondation du GTG, contestent cette résiliation et demandent ensemble plus d'un million de francs (un an de salaire pour chacun) à la Fondation, au motif ou au prétexte que la lettre de résiliation n'aurait pas été signée par la bonne personne. De son côté, le Directeur général sortant, dont le contrat a également été résilié (mais par le Conseil administratif sur préavis du Conseil de fondation) en demande à peu près autant à la Ville (soit l'équivalent de trois ans d'un salaire plus élevé que celui d'un Conseiller administratif). On précisera utilement que la responsabilité de Patrice Mugny n'est nullement engagée dans cet épisode (elle ne l'était d'ailleurs guère dans la crise elle-même dont ce piètre règlement de compte est l'épilogue) : toutes les porcelaines cassées dans le magasin culturel genevois ne sont pas à mettre au compte du même éléphant vert. Le Grand Théâtre change de direction, mais la direction sortante rate toute seule sa sortie.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire