vendredi, 13 mars 2009

Exportation de matériel de guerre : Business as usual

Soutenue par la seule gauche (PS et Verts), l'initiative populaire pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre sera repoussée par le parlement fédéral. Elle demande à la Confédération d'encourager les efforts internationaux de désarmement et de contrôle des armements, d'interdire l'exportation et le transit de matériel de guerre, y compris les armes légères, les munitions et les technologies militaires, et de promouvoir la reconversion des industries concernées, afin de maintenir les emplois. Entre 2007 et 2008, les ventes d'armes de la Suisse à l'étranger ont augmenté de 50 %, pour atteindre un volume de 720 millions de francs. Et la Suisse n'est pas très regardante lorsqu'il s'agit de savoir à qui vendre du matériel militaire : elle en a vendu en 2008 à 72 pays, dont deux puissances nucléaires, l'Inde et le Pakistan, qui est son principal client. Et auparavant, des armes suisses se sont retrouvées dans des pays en conflit (le Tchad, le Maroc) après y avoir été réexportées par des pays clients de la Suisse.


Des canons et des minarets
Il y a au Parlement fédéral des forces politiques dont la cohérence force l'admiration. Ainsi de l'UDC : ce parti fait campagne contre les minarets, au nom d'une lutte fantasmatique contre l' " islamisation de la Suisse ", mais ne voit aucune objection à ce que la Suisse vende des armes à une puissance nucléaire qui se trouve être la base arrière des talibans, et la protectrice de nombreux mouvements islamistes : le Pakistan Début avril 2008, le Conseil fédéral a ainsi autorisé la reprise des ventes d'armement (des systèmes de défense aérienne) à Islamabad par Oerlikon Contraves, pour 156 millions. La Suisse exporte également du matériel de guerre vers les Emirats Arabes Unis, qui avaient réexporté en 2005 et en violation de leurs engagements des chars M109 suisses vers le Maroc, toujours en conflit au Sahara occidental Ce petit commerce ne gène nullement les " anti-islamistes " de carnaval qui peuplent les rangs parlementaires de l'UDC, et sont apparemment d'autant plus fermement partisans d'interdire la construction de minarets qu'ils sont aussi fermement partisans d'autoriser la vente d'armes à des régimes qui financent la construction de mosquées. C'est que chez ces gens là, Monsieur, on a le respect des vraies valeurs. Boursières, sonnantes et trébuchantes. L'argent n'a ni odeur, ni religion et on aurait tort d'accuser l'UDC d'islamophobie : un islamiste qui nous achète des armes n'est pas un islamiste : c'est un client. Et un UDC qui demande qu'on interdise les minarets mais qu'on autorise la vente de canons à l'Etat qui se targue d'être détenteur de la " bombe nucléaire islamique " n'est pas un schizophrène : c'est un défenseur du petit commerce.

04:39 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : armes, exportations | |  Facebook | | | |

Commentaires

En quoi est ce que ça vous derange que l'on vendent des armes a l'Inde et au Pakistan ? Ne sont ce pas des pays democratique qui ont le droit de defendre leurs souverainetés ? Le Pakistan n'est il pas l'un des principal fournisseur de casques bleu a l'ONU et qui en interne mène de penibles efforts pour maitriser l'islamisme radical ?

Il n'y a là vraiment aucune incoherence de la part des parlementaire pro-exportations.

Par contre seriez vous devenu xenophobe en denigrant ainsi la legitimité de ces pays ?

CE

Écrit par : Eastwood | vendredi, 13 mars 2009

Une fois de plus, vous n'avez pas bien compris, Monsieur Holenweg... Vous vous noyez dans les faux problèmes pour dissimuler que vous n'avez aucune réponse à apporter aux vrais.

Comme je ne suis pas mandaté pour répondre au nom de l'UDC, je vais vous expliquer de quelle manière je vois les choses. Tout d'abord, je ne suis pas anti-islamiste. L'Islam dans les pays musulmans, dans les pays du Dar al-Islam, ne me dérange pas le moins du monde.

Il y est à sa place et c'est là qu'il peut s'épanouir pleinement, selon son génie propre, en coupant les mains des voleurs, en pendant les invertis, en lapidant les femmes adultères, en excisant les petites filles et en enrichissant les sites du web spécialisés dans les exécutions capitales.

Le problème, c'est l'Islam chez nous, mais même pas en soi, seulement dans la mesure où, ne cherchant plus à s'intégrer par la réserve et la discrétion désormais, il réclame des adaptations de notre société en fonction de ses obscurantistes préceptes.

Même les Juifs n'avaient jamais eu cette prétention et Yahvé sait si la pratique de leur religion est complexe, avec sa multitude d'interdits en tous genres, interprétés extensivement...

Cela précisé, il convient alors de considérer les intérêts de la Suisse, les intérêts de l'industrie suisse et, par voie de conséquence, les intérêts de prolétaires suisses. Sept cent millions de chiffre d'affaires, ça nourrit forcément bien des petites gens.

Ceux-là mêmes que vous êtes censé défendre contre les cyniques qui comme M. Jacques Neyrinck, retraité cossu d'origine belge, disent que tout ce qu'ils risquent, c'est de devoir abandonner leur voiture. Tout en se foutant comme d'une guigne qu'ils ne puissent plus non plus rembourser leurs crédits hypothécaires !

Or, non seulement, M. Holenweg, vous les trahissez, ces salariés, en défendant la présence croissante d'un Lumpenpotariat affluant du tiers monde, mais encore vous faites le peu que vous êtes en mesure de faire pour les priver de places de travail. Qui deviennent de plus en plus précieuses...

Après cela, je ne pense pas que vous vous étonniez de régresser sans cesse auprès de votre électorat traditionnel, que des bobos torturés et des fonctionnaires à prétentions intellectuelles ne parviennent pas à compenser, quantitativement, dans les isoloirs.

Écrit par : Scipion | vendredi, 13 mars 2009

Tiens, ça parle d'arme et les deux bruns de services débarquent.

Aller, alors on répète : L'initiative veut promouvoir le désarmement, ce dernier est vue comme une fin en soit, pour des raisons morale. POINT.

Ecoutez les bruns : LA MORALE... mais voui, c'est curieuse notion sur laquelle vous vous asseyez chaque jour que l'intelligent designer fait !

Écrit par : Djinius | vendredi, 13 mars 2009

"L'initiative veut promouvoir le désarmement..."

Qu'elle promeuve, qu'elle promeuve, c'est son droit le plus strict à cette initiative.

Resterait à préciser le désarmement de qui, le désarmement comment, le désarmement où et le désarmement quand.

Quant à la morale, c'est une notion tellement fluctuante et à géométrie variable sur laquelle une personne sensée, soucieuse d'une gestion optimale de son temps, n'entre même pas en matière.

Écrit par : Scipion | vendredi, 13 mars 2009

Djinius, t'arrives donc pas a faire la difference entre les theories utopistes et le vrai monde ?

Si tous le monde étaient gentils (comme au pays des bisounourses) je serais le premier a être pour le desarmement, d'ailleurs il n'y aurait même pas a être pour il serait automatique.

Dans le vrai monde... mais je vais pas perdre de temps a l'expliquer, tu le sais deja mais tu prefère te voiler la face et traiter de
"brun" tout ce qui est a droite des verts.

CE

PS: Au 20eme siecle Hitler et Stalin etaient ferocement pour le desarmement des citoyens, Roosevelt non. ça donne une indication...

Écrit par : Eastwood | vendredi, 13 mars 2009

Djinius, tu devrais allez prêcher des idées en Afrique car tout le pognon que l'occident donne à tous les pays africains ne sert pas a développer ce continent mais uniquement à acheter des armes pour foutre sur la gueule à ses voisins ! Ne parlons pas de l'Islam, cette religion de Paix, car les images sur les lapidations ou les décapitations sont légions sur Youtube ! Il me semble qu'il y a quelques problèmes liés à l'intelligence dans ces régions !

Écrit par : Octave Vairgebel | vendredi, 13 mars 2009

Hum... Octave,

Je suis totalement d'accord avec vous concernant l'étérnel merdier africain, mais s'il vous plait ne confondez pas islam (ou les musulmans) avec islamistes.

N'en deplaise aux djinouzes et autre j'ai beaucoup de potes musulman(e)s, tout comme moi je suis protestant (non pratiquant) ou d'autres cathos. Et alors, ca n'a rien a voir avec les extremistes degenerés qui professent le voile etc... Je prefererais qu'on ne l'oublie pas.

CE

PS: Je voterai contre les minarets, parce que je sais de quoi je parle !

Écrit par : Eastwood | vendredi, 13 mars 2009

La médiatisation totale impose la restructuration des considérations traditionnelles à propos la question de la sécurité publique ou personnelle et son maintien. Le résultat est tout à fait perceptible.

Écrit par : Oscar - Software News | mardi, 05 mai 2009

Les commentaires sont fermés.