vendredi, 05 décembre 2008

Logement comme des arracheurs de dent

Une pénurie qui s'aggrave

C'était promis, juré, on allait construire du logement. Le Conseil d'Etat en général, Mark Muller en particulier, les milieux immobiliers et l'ASLOCA main dans la main, allaient se mettre au boulot, on allait voir ce qu'on allait voir. Et bien, on voit : alors qu'il faudrait au moins 1600 logements nouveaux par année, et que le Conseil d'Etat annonçait vouloir en construire 2500 par année, on n'en a " mis sur le marché " que 750 dans les neuf premiers mois de 2008. Et sur ces 750, une bonne partie ne seront pas loués, mais vendus (en 2007, la moitié des logements nouveaux étaient des villas ou des appartements en propriété par étage).

Des logements ou des prisons ?

L'année 2008 risque fort d'être celle au cours de laquelle le nombre de nouveaux logements aura été le plus bas depuis des lustres : si la tendance des neuf premiers mois se poursuit, ce nombre devrait être inférieur à mille. Alors que la population du canton a crû de 3500 personnes en neuf mois, et le nombre d'emplois de 5400 dans la même période. Et que rien, pas même la récession, ne permet d'attendre un relâchement de la pression démographique sur la ville, le canton et la région. La Communauté genevoise d'action syndicale, une année après la signature de l'accord " historique " supposé sortir Genève de la crise du logement, avait accusé le Conseil d'Etat (ou du moins sa majorité) de bloquer sciemment le développement de nouveaux projets en s'accrochant à la préservation de la zone agricole et à la priorité donnée au développement du site de la Praille-Acacias-Vernets, où seuls 6000 à 9000 nouveaux logements sont prévus dans un délai minimum de dix ans, soit un nombre insuffisant de logements, dans un délai trop long, et dans le cadre d'un projet urbanistique contestable. Enfin, Mark Muller n'a aucune intention de faire quoi que ce soit pour que les 410 logements vides dénombrés dans le canton (dont 272 en Ville) cessent de l'être. Et surtout aucune intention de faire usage du droit que lui donne la loi de les réquisitionner pour y loger des gens qui ne trouvent pas de logement, ce que précisément le Conseil municipal de la Ville lui demandait de faire. Mais bon, vous savez ce que c'est, appliquer toutes les lois, c'est dur. Alors on choisit. Et c'est quand même plus facile de déloger des squatters que des propriétaires. Comme il est apparemment plus facile d'agrandir la prison, et d'en construire de nouvelles, que de construire des logements sociaux. Ou d'utilité publique, comme on voudra.

03:52 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : logement | |  Facebook | | | |

Commentaires

Conseil d'état : 2 socialistes, 2 verts, 1 radical, 1 libéral, 1 démocrate-chrétien.
Majorité de gauche, donc.

Construction de prison : Laurent Moutinot.
Poseur de peaux de bananes : Laurent Moutinot.

Ne croyez pas qu'à l'approche des élections on oublieras le bilan de chacun des élus.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | vendredi, 05 décembre 2008

Mais que font Sandrine Salerno et Carlo Sommaruga ?

:o)

Écrit par : Blondesen | vendredi, 05 décembre 2008

90 millions pour une nouvelle prison à Genève. Pourquoi ne pas construire un méga-prison pour toute la région lémanique et diviser tous les coûts ? Après la mobilité est un notion aujourd'hui devenue légion.

On parle souvent de logements sociaux mais beaucoup de personnes n'y ont pas droit alors construisons des logements abordables mais le problème des travaux de construction (PAV) et d'aménagement (trams), c'est la VITESSE. Toutes ces projets sont sans opposant et on met des années lumière pour en voir le résultat.

Écrit par : demain | vendredi, 05 décembre 2008

Bravo pour le billet!!

Mark Muller est un ancien des régies vous voulez qu'il fasse quoi? Il doit d'abord satisfaire son électorat qui sont surtout des propriétaires et ensuite commencer à penser aux autres.

@Victor Dumitrescu

Le conseil d'état doit faire passer toutes les lois et les projets devant le grand conseil à majorité (2/3) à droite!

De quel majorité de gauche vous parlez?

Écrit par : anti populisme | vendredi, 05 décembre 2008

C'est pourtant simple ... 4 contre 3 égale majorité de gauche au Conseil d'état et non pas au Grand Conseil.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | vendredi, 05 décembre 2008

@ Victor

Le conseil d'état n'a pas de marge de manœuvre. Il doit tout faire passer pour approbation devant le grand conseil qui est à 2/3 à droite. (Je crois que ça c'est vu avec la clope! D'ailleurs merci Soli Pardo!!)

Encore une fois je vous le demande, de quelle majorité de gauche vous parlez?

Il n'y a pas de majorité de gauche dans ce pays et dans ce canton, il n'y en a que pour les plus fortunés!

On donne même des milliards aux banques! Et nous?? Que dalle!!

Quand je lis le blog de Soli Pardo qui dit que le gouvernement de centre-gauche a amené le pays dans la crise, je ne peux qu'être choqué par tant de mensonges! Surtout qu'il est à majorité de droit parlement et conseil fédéral!

Enfin si vous voulez continuer à voir notre niveau de vie baisser et voir celui de nos voisins de Cologny augmenter voter pour la droite!

Enfin pas tous, les PDC et radicaux sont encore des partis qui s'inquiètent vraiment de toute la population.

Écrit par : anti populisme | vendredi, 05 décembre 2008

Majorité de gauche ? A Vernier, en ville de Genève ... rien que dans notre canton.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | vendredi, 05 décembre 2008

anti-populisme, vous prétendez donc que, seul, les élus du PS s'inquiètent des citoyens ? Vous être un comique ! Beer et Moutinot sont les plus grand semeurs de merde de Genève, ils sont totalement inutiles et particulièrement Moutinot qui n'a jamais rien foutu depuis qu'il siège au Conseil d'Etat. La seule décision qu'il a prise pendant toutes ses années passées à fumer sa pipe et dormir, c'est d'autoriser la mendicité dans nos rues par les Roms ! Quel beau palmarès ! Faites confiance au MCG, ils ont sauvés Genève des poubelles napolitaines que Bob l'Eponge souhaitait voir arriver par milliers de tonnes, ils ont découvert le salaire scandaleux du socialiste Mouchet aux SIG, j'en passe et des meilleurs !

Écrit par : Octave Vairgebel | vendredi, 05 décembre 2008

Bonjour Octave,

Pourquoi tant de haine dans vos propos?

Je n'ai pas défendu le PS ou autre parti (quoique)

je n'ai fait que dire la vérité, en l'ocurrence que notre état genevois n'est gouverné par la gauche car que le législatif qui approuve l'éxecutif dans son travail est complètement à droite!

Pour ce qui est des partis comme l'UDC ou le MCG, je ne veux pas me prononcer, car pour ma part le populisme n'est pas bon et ne fait que diviser (pour mieux régner??)

Pour ma part je vote pour les verts car c'est ceux qui vont mieux nous représenter dans le futur avec les véritables enjeux de ce siècle.

Vous savez tout ceux qui ont connus les années Brunschwig Graf au DIP sont sûrement contents que Beer ait repris le département... Pour Moutinot c'est comme Unger, c'est le moment de laisser la place aux plus jeunes.

Écrit par : anti populisme | vendredi, 05 décembre 2008

Octave est un beau troll haineux qui ne sait manier que l'injure et l'attaque personnelle ... lui répondre est souvent une perte de temps ... hein mon vieux Octave !

Écrit par : Djinius | vendredi, 05 décembre 2008

Djnius, ça va ? bien dormi ? posé ta dernière cuite ? Au fait puisque notre ami anti-populisme vote pour les Khmers Verts, pourrait-il nous dire à combien s'élève le loyer de Bob l'Eponge dont l'appart est dans l'école de la rue de Montchoisy aux Eaux-Vives ? Encore un privilégié ? Meuh non voyons !

Écrit par : Octave Vairgebel | vendredi, 05 décembre 2008

Faut bétonner tout Genève, jusqu'au dernier m2 de terrain agricole, à en croire certains.

Heureusement que toutes les communes agricoles se battent chacun dans leur coin pour leur petite chapelle, et que le peuple a refuser de limiter les droits de recours des associations écologistes.

Tout restera bloqué encore un bon moment, une très bonne chose.

Écrit par : salut | vendredi, 05 décembre 2008

Puisque nous parlons des "grands projets socialistes", je ne peux par me retenir de vous conter les dernières aventures des "sports d'hiver" à Genève. Le remonte-pente qui doit être monté sur la treille est actuellement en Valais ! Ensuite il doit être monté en Haute Savoie avant d'arriver, peut-être, à Genève ! Pour ce qui est de la patinoire aux Bastions, il y a un problème car la Ville a oublié de demander un permis de construire (plancher sous la glace = demande d'autorisation de construire et demande oubliée pas les fonctionnaires de Manolo !) ! De plus, comme elle devrait être construite sur les jeux d'échecs sans autorisation, le responsable des jeux d'échecs va déposer une demande d'interdiction de construire car les joueurs d'échecs jouent par n'importe quel temps, été comme hiver ! Elle est pas belle, la vie ?

Écrit par : Octave Vairgebel | vendredi, 05 décembre 2008

En tout cas elle a l'air plus belle que la tienne..

Écrit par : Post Lux Tenebras | vendredi, 05 décembre 2008

Post Lux Tenebras, moi, personnellement, je trouve que la vie est magnifique et, chaque jour, je me régale en découvrant les imbécilités de vos amis socialos ! Avec la quantité d'idioties que nous pond chaque jour cette clique, la Revue devra certainement se faire en plusieurs actes et sur plusieurs jours !

Écrit par : Octave Vairgebel | vendredi, 05 décembre 2008

On va lui acheter une pelle pour Noel à ce rigolo de Mark Muller! Allez au boulot!

Écrit par : Riro | vendredi, 05 décembre 2008

@ Blondesen: Salerno et Sommaruga s'occupent de Fidel, leur dernier-né.

Écrit par : cndavid53 | samedi, 06 décembre 2008

Bizarre, la presse a annoncé le prénom de "Che" pour ce pauvre môme !

Écrit par : Octave Vairgebel | mardi, 09 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.